Le bonheur pour réussir ou guérir.

Tout ce que nous faisons dans la vie, c'est pour être plus heureux.

Le bonheur est un voyage de découverte de soi qui peut nous conduire à une vie florissante de santé, de bien-être et de joie de vivre.

Les nombreuses techniques du Génie Quantique peuvent aussi être utilisées pour faciliter et renforcer l'accès au bonheur intérieur.

Augmenter son niveau de bonheur, c'est augmenter son niveau vibratoire.

Et augmenter son niveau vibratoire, c'est augmenter son niveau d'efficacité dans tous les domaines, dans tout ce que l'on fait dans sa journée !

Le bonheur, c'est la vie.

Le bonheur est le support de la vie humaine, de son développement perpétuel et de sa sécurité.
Au niveau énergétique et vibratoire, le corps humain est constitué de bonheur.
En supprimant la pensée pour ne garder que la conscience, les sensations qui émergent alors ne sont que des sensations de bien être, comme lors de la relaxation ou l'extase pour les personnes en méditation profonde.

Des enfants qui jouent sont l'expression même du bonheur naturel.

Le bonheur est à la source de la vie et il est absolument indissociable de la vie.
C'est une expression particulière du bien-être qui se diffuse avec l'énergie vibratoire à l'origine de la vie.

La vie se développe dans une forme de perfection absolue qui contient le bonheur.
Il n'est donc pas nécessaire ni possible de créer du bonheur parce que c'est notre nature même.
Il n'y a rien d'autre à faire pour être heureux que de prendre conscience de notre bonheur intérieur.

Il suffit donc de commencer par se brancher sur cette source de la vie, que l'on peut ressentir à travers notre conscience sous l'une de ses formes : le bien-être, la joie, la plénitude, l'amour, la liberté, le bonheur ou d'autres formes encore.
Une fois fermement connecté à cette source, et donc en étant dans une forme de bien-être, en phase avec la vie, celle-ci se déroule forcément avec bonheur.
Tout les autre éléments de la vie quotidienne ne sont plus que des cadeaux, où que l'on soit, dans n'importe quelle compagnie et dans n'importe quelle circonstance.

Les deux conditions essentielles pour avoir accès au bonheur :

1° Savoir et prendre conscience que le bonheur est la matière de base de notre être.
Cette première condition implique que le bonheur est possible à chaque instant, quelles que soient les circonstances.
Cela demande de lâcher prise sur des certitudes généralement ancrées profondément telles que : "La vie est dure, le paradis n'existe pas sur terre." et beaucoup d'autres.
2° Choisir de vivre le bonheur et faire de ce choix une priorité absolue.
Cette deuxième condition nécessite une vigilance constante pour dépasser les anciennes habitudes.
C'est tout ce qu'il y a à faire pour vivre le bonheur intérieur car ce bonheur est notre nature.
Il fait partie intégrante de l'être humain au même titre que son corps.

Le bonheur, c'est la réussite et la guérison.

Quand on se trouve dans le bonheur, on se trouve dans une énergie pure et parfaite.
On devient plus efficace, car plus proche de la source de la vie.
C'est le meilleur état pour accélérer toute guérison ainsi que pour mener à bien tout projet ou objectif.

Rapport des Nations Unies « Le Bonheur dans le Monde » 2012

« Une série d'études menées par des psychologues,
des économistes, des sondeurs, des sociologues
et autres a montré que le bonheur, bien qu'étant
une expérience subjective, peut être objectivement
mesuré, évalué, corrélé à des fonctions cérébrales
observables, et être mis en relation avec les
caractéristiques de l'individu et de la société. En
conséquence, il est sensé de poursuivre des politiques
qui améliorent le bonheur public autant que celles qui
augmentent le revenu national public.
Augmenter les revenus peut augmenter le bonheur,
particulièrement dans les sociétés pauvres, mais
encourager la coopération et la communauté
l'augmente encore plus, en particulier dans les sociétés
riches qui connaissent une faible utilité marginale des
revenus. Ce n'est pas un hasard si les pays les plus
heureux du monde tendent à être des pays à hauts
revenus qui connaissent parallèlement un niveau
élevé d'égalité sociale, de confiance et de qualité de
gouvernance.
L'objectif premier est qu'en mesurant le bonheur à
travers une société et à travers le temps, les pays
puissent éviter les « pièges du bonheur » comme on
les a observés aux USA ces dernières décennies, où le
produit national brut (PNB) augmente inexorablement,
tandis que la satisfaction ressentie dans la vie stagne,
voire décline. Le bonheur peut devenir bien plus
qu'un indicateur ou une inspiration ; il peut devenir
un principe organisationnel pour la gouvernance et la
prise de décision. »

Vers le haut de la page

                                                                                           Page suivante : Contact

Si le bonheur ne faisait pas partie de la nature humaine, l'homme ne pourrait pas exister.

C'est pourquoi on parle tant de bien-être aujourd'hui.
Le bonheur est l'élément fondamental pour créer.
On ne peut pas imaginer la vie se mettant à créer de la souffrance et qui plus est de la faire se reproduire.
Le bonheur est donc à la source de l'être humain et c'est la source même dont il est issu.

Dévoiler la paix de l'âme.

En travaillant avec l'équilibrage énergétique, on touche au bonheur intérieur.
L'équilibrage énergétique enlève les couches qui empêchent d'accéder à la nature profonde de l'être humain : le bonheur, l'amour, la joie, la tendresse, la plénitude.
On accède alors à un bien-être enfoui qui ne demande qu'à s'exprimer.
Cette sérénité retrouvée permet alors de prendre de meilleures solutions dans la vie, dans tous les domaines.

Priorité au bonheur.

« Quand j'étais enfant, ma mère me disait toujours que le plus important dans la vie c'était d'être heureux.
Quand je suis allé à l'école à 5 ans, ils m'ont demandé d'écrire ce que je voulais être quand je serai grand.
J'ai écrit « Heureux ».
Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la consigne.
Je leur ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie ».
John Lennon

Le bonheur n'est plus un luxe, mais une nécessité, même pour les entreprises qui ont bien compris que les employés sont plus productifs quand ils sont heureux !